mardi 27 mars 2012

Le rôle des chrétiens d'Orient dans le terrorisme tiers-mondiste arabe

George Habache : grec-orthodoxe, fondateur et secrétaire général du FPLP (Front populaire de libération de la Palestine), responsable d'une centaine de détournements d'avions dans les années 60 et 70, mêlé au massacre de l'aéroport de Lod en 1972.

Waddi Haddad : grec-orthodoxe, chef du FPLP-COSE (Front populaire de libération de la Palestine - Commandement des opérations spéciales extérieures), supérieur hiérarchique de Carlos dans les années 70.

Nayef Hawatmeh : catholique arabe, secrétaire général du FDLP (Front démocratique pour la libération de la Palestine) issu d'une scission du FPLP, organisation responsable de détournements d'avions et d'attaques armées (dont des attentats-suicides à partir des années 2000) depuis les années 60 et 70.

Georges Ibrahim Abdallah : maronite, chef de la FARL (Fraction armée révolutionnaire libanaise), responsable de l'assassinat de diplomates américains et israélien en France dans les années 80.

Voir également : Fanatisme ordinaire des chrétiens d'Orient : les pionniers des attentats-suicides au Moyen-Orient sont... des femmes chrétiennes

Le rôle déterminant des chrétiens d'Orient dans l'émergence d'un nationalisme arabe séparatiste et xénophobe

L'antisémitisme maronite : les cas significatifs de Neguib Azoury et de Richard Haddad

L'accusation de crime rituel : l'antisémitisme calomniateur et lourd de conséquences des chrétiens d'Orient