vendredi 11 avril 2014

Le passé criminel du probable chrétien syro-libanais Eric Assad

"politique
Le passé criminel du conseiller municipal clermontois Eric Assad embarrasse le FN

La révélation du journal La Montagne a fait l'effet d'une bombe ! Le conseiller municipal Eric Assad, élu sur la liste Front National à Clermont-Ferrand le 30 mars, a été inculpé d'assassinat et déclaré irresponsable en 1980. Les responsables du parti semblaient ignorer cette affaire.

    Par Céline Pauilhac
    Publié le 11/04/2014 | 11:32, mis à jour le 11/04/2014 | 12:25

C'est un passé extrêmement lourd qu'Eric Assad avait réussi à cacher jusqu'à présent. Le 1er décembre 1979, cet infirmier psychiatrique de 24 ans, en proie à une déception amoureuse, avait ouvert le feu dans les rues du Palais à Belle-Ile-en-Mer (Morbihan), tuant un étudiant en droit de 23 ans, en permission militaire sur l'île, et blessant grièvement un quinquagénaire fonctionnaire à Nantes. Un boucher de 19 ans sorti de sa boutique avait lui été blessé à coups de crosse, raconte le quotidien.

Trois semaines plus tard, un rapport d'expertise médico-légale concluait que l'agresseur était "en état de démence au moment des faits". II n'y a donc pas eu de jugement ! La justice déclarait Eric Assad irresponsable de ses actes et le préfet du Morbihan le faisait interner en 1980. Il sortira de l'hôpital psychiatrique en 1987, après une évasion de près d'un an, avant d'engager de nombreux recours administratifs."

Source : http://auvergne.france3.fr/2014/04/11/le-passe-criminel-du-conseiller-municipal-clermontois-eric-assad-embarrasse-le-fn-457331.html


Un lourd passé sanguinaire sur la conscience, qui n'empêcha pas Eric Assad d'écrire les lignes suivantes dans un français approximatif :

"10/04/12--13:10: Le billet d'Eric ASSAD (chan 9469163)

Cassandre ou clairvoyance ? Les deux mon Général!

On peux redouter, et prédire, que le phénomène de" tentative de prise du pouvoir par l'émeute, des  allogènes anti-France" gagne à son tour nos terres auvergnates, les troubles graves générés par l'affaire Wissam, l'an dernier, le caillassage des transports en commun  dans le quartier Saint-Jacques, cet été, les incivilités multiples dont nos compatriotes sont les victimes au quotidien de la part des islamo-acéphales ne relèvent pas du fantasme, mais d'un triste constat.

Rien à voir avec l'antique peur gauloise du ciel qui va choir sur nos têtes, par Toutatis! Mais la réalité d'une population inintègrable, haineuse, en augmentation exponentielle, déscolarisée ( parceque l'Ecole de la République c'est trop dur ?), les traffics en tous genre et quelques sourates apprises par coeur c'est beaucoup plus épanouissant...

Nous n'avons pas de "Val-Fourré" ou de " Minguettes"à Clermont-Ferrand, force est pourtant de constater que la  "Chienlit" islamo-délinquante est bien là, qui prospère et défie un ordre républicain bien affaibli par des décennies de gestion gauchârde.

Les délinquants-à-capuches seraient les premiers surpris si on appliquait dans  nos murs la Loi Islamique (Charia), qu'ils appèllent pourtant de leurs voeux: à savoir l'ablation de la main droite, en cas de vol, puis de la main gauche, en cas de récidive."

Source : http://libre828.rssing.com/chan-9469163/latest.php